Ma tenue phare du mois d’avril

24 avril
4 Commentaires

Hello tout le monde, j’espère que vous allez bien et que vous passez une bonne semaine en ce joli mois d’avril. Pas toujours simple de savoir comment s’habiller en ce moment, vous ne trouvez pas ?
Avec ces écarts considérables de températures entre le matin et l’après-midi, on en perd un peu notre latin ! Personnellement j’utilise la bonne vieille méthode des couches d’oignon : je superpose plusieurs vêtements et je m’épluche si je puis dire au fil des heures pour me recouvrir progressivement en soirée. Pourtant ici en Provence, le printemps s’est bien installé. Arbres en fleurs, grand soleil et passage à l’heure d’été me donnent envie de troquer définitivement pull et manteaux pour des tenues plus légères et aérées tout en restant adaptées aux caprices du temps …
Car même si je vois des robes à petites fleurs un peu partout et des espadrilles à talon aux pieds des belles instagrameuses, c’est encore trop tôt pour moi. Du coup, j’essaye de composer des looks qui satisfassent mes envies de renouveau tout en tenant compte de ma frilosité.
Voici donc mon look du mois d’avril qui répond parfaitement à mes désidératas : faire entrer le printemps dans ma tenue sans finir frigorifiée.

Parlons d’abord du pantalon qui est un coup d’essai puisque dans ma garde-robe je n’avais encore jamais eu de pantalon aussi clair, que dis-je carrément blanc crème ! Un exploit Mesdames !
Toutes celles qui me suivent maintenant depuis quelques temps devineront aisément la raison qui me poussait à ne pas oser cette couleur : mes cuissots of course !
Comme la plupart d’entre nous, j’ai été bercée par cette croyance que le blanc grossit et fait ressortir les petits défauts. Soyons tout à fait honnête, ceci n’est pas une fake news et les couleurs claires renvoyant la lumière augmentent bien les volumes. Cependant, tout n’est pas toujours à prendre au pied de la lettre et comme vous le savez maintenant, on peut toujours contourner la difficulté en étant maline et astucieuse .
J’ai donc choisi un pantalon blanc mais pas n’importe quel pantalon blanc !
Pa exemple, je n’ai pas choisi une coupe slim, dans un blanc neige et dans un tissu trop moulant ou brillant ! Là pour le coup, je massacrais ma silhouette !
Positive mais lucide, j’ai opté pour un pantalon taille haute et bien emboitant pour mettre en valeur la taille et les fesses. Sa coupe large permet de flouter le volume des cuisses et le tissu raide (c’est du jean) structure ma silhouette. Enfin observez de plus près, la couleur choisie (pas au hasard ) est un blanc crème déjà moins « grossissant » qu’un blanc immaculé.


J’affirme donc que le coup d’essai s’est transformé en coup de maître car ce pantalon est sans nul doute une pièce phare de mon dressing de la saison printemps /été 2019 et des prochaines, on pense RENTABILITÉ !
Comme tous les pantalons de couleurs neutres et basiques, ce pantalon de chez Sessun peut se porter avec n’importe quelle autre couleur. C’est d’ailleurs tout l’intérêt des couleurs basiques.
Souvent le réflexe est de créer des harmonies bicolores contrastées, blanc/ rouge, blanc/noir, blanc/marine etc… Mais pour ce look du mois d’avril, j’avais vraiment envie de composer une toute autre harmonie, plus douce, plus printanière, moins commune aussi.


En choisissant cette blouse de chez Sésane dans une autre nuance de blanc, j’ai délibérément créé une harmonie monochrome à laquelle on ne pense pas toujours, pourtant super élégante et qui change de ce qu’on peut voir porter en association de couleurs.
Et bien entendu, cette harmonie a aussi son petit intérêt ‘morpho’. Vous rappelez-vous quel en est son avantage ?
Allez, on révise un peu : L’harmonie monochrome nous permet de réaliser un bloc de couleur quasi identique entre le haut et le bas, créant ainsi une belle ligne verticale qui allonge la silhouette.
Grâce à cette petite astuce, à nous les tenues claires et même si on a quelques rondeurs ici et là…
Encore une fois, tout est question de savoir comment porter les vêtements !

Le petit bémol avec le total look blanc, ce peut être de faire un chouïa trop chic ou trop « cérémonial » car non je n’ai pas choisi de m’habiller ainsi pour une soirée blanche à la Eddy Barclay ou pour mon renouvellement de vœux de mariage. J’ai bien composé cette tenue pour mon quotidien, excepté les jours ‘atelier peinture’ à l’école !
Pour éviter l’aspect « trop apprêté du blanc », j’ai créé des contrastes de styles dont je vous ai déjà parlé et dont je vous reparlerai plus précisément dans un prochain article car c’est une vraie bonne astuce pour composer des looks .
Dans cette tenue, cohabitent du décontracté et du casual (le jean) avec de l’habillé et du romantique (la blouse, sa dentelle, son décolleté, ses manches longues ballon). 

blouse sézane
blouse sézane

Pour finaliser le look et éviter de me geler le matin en partant bosser, j’ajoute la fameuse troisième pièce, une veste type saharienne courte dans un kaki clair pour rester dans une douce harmonie printanière. Cette veste apporte une part de masculin à la tenue, ce qui contrebalance avec l’ultra féminin de la blouse et des… accessoires.

blouse sézane
imageenchemin-blouse-sézane-cléo

Car oui les accessoires de la tenue sont tous dorés et font donc très filles !
J’aime particulièrement les chaussures que j’ai trouvées chez Bocage, elles sont confortables, la lanière bien placée ne coupe pas la jambe, le talon est de la bonne hauteur pour trotter toute la journée et le doré patiné n’est pas trop clinquant.


Franchement n’ayez pas peur de la chaussure dorée ou argentée, il ne faut pas l’envisager comme la couleur de chaussure à porter uniquement pour un mariage ou une soirée chic.
En fait, les couleurs comme le doré, l’argent ou même le rose gold sont des couleurs neutres qui s’accommodent facilement. J’ai même envie de vous dire, lorsque vous ne savez pas quoi mettre comme chaussures avec votre tenue, dégainer votre paire dorée ou argentée et le tour est joué !
J’ai opté aussi pour une ceinture dans des tons platine et doré de la marque Les petits hauts, plutôt discrète, juste là pour souligner encore un peu la taille.
Quant à la paire de boucles d’oreilles, mes indispensables alliées, elles ont été imaginées par une créatrice française Aurélie Joliff que je viens de découvrir.


Ces boucles sont parfaites pour finaliser la tenue. On retrouve un subtil rappel de blanc dans la pierre et leurs formes graphiques et géométriques font écho à la dentelle de la blouse mais sans en faire trop.

imageenchemin-blouse-sézane-cléo-10
blouse sézane

Voilà, vous savez tout sur ma tenue phare de ce mois d’avril, une tenue que j’adore vraiment beaucoup et dont les pièces se mixent facilement avec d’autres vêtements de ma garde-robe pour m’accompagner doucement vers l’été.
N’hésitez pas à me laisser vos commentaires et dites-moi si ce look vous a inspiré pour composer à votre tour des tenues à la Eddy Barclay mais revisitées bien sûr !

 

  1. Mireille Gaudin

    avril 24

    Comme toujours, un vrai moment de plaisir de te lire, une jolie ambiance printanière, et les photos toutes super réussies. Bisous une FAN inconditionnelle

    • Véronique

      mai 16

      Merci ma p’tite maman ! Je te ferai découvrir ce jardin extraordinaire, tu vas adorer 😉

  2. Gasse Dominique

    avril 25

    J’adore cette tenue. Pour le printemps c’est parfait ! Chic et décontracté !!
    Ça te ressemble !! Plein de bisous.

    • Véronique

      mai 16

      Coucou Dominique,

      Un grand merci pour ton message auquel je réponds un peu tard et je m’en excuse…Boulot, boulot…
      Je ne suis pas étonnée que cette tenue te plaise car c’est aussi carrément ton style !
      Je t’embrasse bien fort !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *