Êtes-vous sûre de l’efficacité de vos boucliers vestimentaires ?

20 juin
2 Commentaires

Voilà ce que j’entends très souvent lors de mes entretiens en conseil en image :
« Je m’habille souvent en noir parce que ça m’amincit », « Pour cacher mon ventre, je choisis de larges et amples tuniques », « Je ne mets jamais de blanc, c’est que pour les minces cette couleur ! », « J’suis p’tite alors je porte exclusivement des talons hauts ». Certaines de ces stratégies vous parlent ?

Oh bien sûr, la liste n’est pas exhaustive et je pourrais vous en citer d’autres de ces petites phrases qui illustrent à merveille tout ce qu’on met en place de manière consciente ou pas pour se dépatouiller comme on peut de nos fichus complexes.
Nous essayons chacune à notre manière de trouver des systèmes de défenses vestimentaires pour corriger ce que nous estimons être des défauts. Ces réflexes sont parfois très efficaces et là je dis BRAVO les filles !
Mais il arrive aussi que ces systèmes de défenses vestimentaires n’aient pas véritablement l’effet escompté et nuisent à notre silhouette au lieu de l’embellir… J’ai donc essayé dans cet article de pointer du doigt quelques-uns de ces troubles du comportement vestimentaire qui ne nous rendent pas franchement service. Si certains de ces réflexes vous font écho, pas d’affolement surtout ! Au contraire, la prise de conscience est la première étape au changement !
Et pour ensuite passer à l’acte, je vous propose des conseils bien concrets qui vous permettront de faire évoluer certaines de ces fausses croyances.

Pour m’affiner, je porte du noir !

Pas de panique, je ne vais pas vous annoncer que le noir n’est pas une couleur qui amincit ! Oui bien sûr, le noir comme toutes les couleurs sombres diminuent les volumes, nous voilà rassurées 😉. Je ne remets donc pas en question ce réflexe vestimentaire que j’utilise aussi depuis des années et qui nous dépanne bien 😉. Cependant, à vouloir porter du noir à toutes les sauces sous prétexte qu’il a ce pouvoir extraordinaire de nous rendre plus longiligne, on en oublie quelques inconvénients aussi :

– Le noir ne supporte pas les tissus de mauvaise qualité.
– Le total look noir s’il est mal maitrisé peut certes nous mincir mais nous rajouter aussi 10 ans !
– Le noir est une couleur qui vieillit mal d’autant plus quand le vêtement n’est pas dans
une matière noble.
– Le noir associé à une autre couleur très contrastée comme le blanc par exemple peut au contraire nous massacrer la silhouette surtout quand le volume à minimiser se situe sur la zone ventrale… Effet grossissant garanti puisque la silhouette est alors coupée en deux par une belle ligne horizontale !
– Le noir s’il est dans un tissu brillant, pailleté, enduit, huilé perd une partie de son pouvoir magique 😉.
Bien garder en mémoire cette petite liste car vous voyez bien qu’au final, le noir n’est pas une couleur si facile à porter et à associer et ce, malgré son charme apparent …

Conseils :
Pour optimiser l’effet amincissant du noir, dirigez-vous obligatoirement vers des tissus de qualité, des matières qui ont du corps, qui se tiennent et privilégiez plutôt les tissus mats. Pensez aussi à l’entretien des vêtements noirs, laver à l’envers, ne faites pas sécher au soleil et utiliser une lessive spéciale « noir ». Franchement depuis que je suis attentive à ces derniers points, j’ai bien vu la différence notamment pour mes pantalons.
Dites-vous qu’un look composé de noirs ternes et passés ne sont pas du meilleur effet.
Soyez attentive à l’harmonie que vous créez : du noir + du clair entre le haut et le bas n’est encore une fois pas l’idéal pour allonger la silhouette. Penser plutôt aux harmonies de couleurs proches et du coup, osez le clair sur l’ensemble de la tenue 😉. Et en plus, ça fait du bien au moral !
Enfin si vous êtes une adepte du look noir de la tête au pied, penser à apporter une touche de couleur et de lumière sur une zone que vous aimez.

Processed with VSCO with l4 preset
imageenchemin-defenses-vestimentaire-14
imageenchemin-defenses-vestimentaire-11

Mon petit bidon, je le cache sous du très ample et du long.

Un vêtement trop grand, trop long ou les 2 à la fois, placés sur la zone que vous voulez cacher, va faire paraitre cette zone encore plus volumineuse. Résultat : Au lieu de la faire oublier, on ne voit plus qu’elle !
Sachez qu’une tenue trop ample et mal adaptée à votre taille déstructure carrément votre silhouette, le trop de tissus augmente les volumes et nous tasse.

Conseils : Pour cacher élégamment un petit ventre, on oublie les matières trop stretch qui marquent chacun de nos petits bourrelets. Par contre, privilégiez les hauts fluides et aériens forcément dans de belles matières qui vont permettre justement la fluidité et le côté vaporeux du vêtement. Encore une fois, les termes ‘fluide’ et ‘aérien’ ne veulent pas dire ample et trop grand. Restons vigilantes 😉.
Quant à la longueur idéale pour les hauts fluides est qu’ils s’arrêtent juste au-dessous des hanches.
Tentez aussi les hauts dans des matières plus rigides et dans des coupes droites légèrement ajustées qui suivront vos courbes mais sans les saucissonner.
Dans ce cas, la longueur du haut s’arrête au niveau de l’os de la hanche, un chouïa plus court que la précédente.

J’ai des bras potelés, exit les débardeurs !

Je peux vous parler sans difficultés de cette réaction vestimentaire car je suis touchée par le syndrome du bras un peu ‘pendouillant’. Avec l’âge, difficile de garder cette tonicité à cet endroit bien précis !
Alors exit les hauts sans manches ? Certainement pas !

Conseils : Éviter avant tout d’enfermer vos bras dans une matière moulante. Les manches de type polo qui coupent le bras à l’endroit le plus délicat sont à proscrire car elles accentuent son volume. Cela intégré, dirigez-vous vers des manches longues ou courtes mais dans un tissu fluide.
Envie de découvrir un peu ses bras ? Pensez aux manches ¾, aux manches chauve-souris, au manches kimono ou  dans l’esprit du haut que je porte sur les photos 😉 .
Coté débardeur, privilégier les bretelles larges, plus harmonieuses avec nos bras potelés.
Et si vous craquez pour cette jolie robe d’été sans manche et ce malgré vos bras (que vous avez raison !), une dernière astuce : créer un point de focalisation toujours sur une zone que vous aimez et qui détourne le regard de la zone sensible. Par exemple, ajouter un sautoir, une belle paire de boucles d’oreilles, une bague volumineuse ou miser sur une paire de chaussures bijoux.

Je ne vois que par mon slim pour affiner mes jambes !

Remettons une bonne fois pour toutes les pendules à l’heure : si vous saucissonnez un volume, vous ne voyez plus que lui. C’est exactement ce qui se passe quand on porte un slim et qu’on a de bonnes cuisses. Ce n’est donc pas par hasard que je vois autant de femmes qui portent des slims, l’associer avec de trèèèès longues blouses pour cacher leurs jambes ! C’est donc bien qu’il y a un problème et que cette défense vestimentaire est une erreur.

Conseils : Osez l’expérience du pantalon large, du pantalon à ponts, du flare, ou du palazzo (plutôt pour les grandes, celui-ci) et même du pantalon coupe ‘chino’. Contrairement aux idées reçues, ces coupes de pantalon affinent la jambe car ils floutent les volumes. Pour faire simple, ce n’est pas notre cuissot qui est costaud mais la coupe du pantalon qui est large. Conclusion : « Ni vu ni connu, j’tembrouille. »
Je vous l’accorde, pas facile de franchir le pas quand on est habitué à porter du slim depuis des années mais quand on a goûté au pantalon large, on ne plus s’en passer. Et en plus il est très tendance en ce moment, je pense même qu’il est en train de détrôner le slim 😉.

Vous êtes-vous reconnues dans certaines de ces stratégies de défenses vestimentaires ?
En avez-vous d’autres dont vous aimeriez parler car plus aussi sûres qu’elles soient appropriées ?
Je vous attends sur le blog ou à mon atelier pour en discuter 😉.

 

 

  1. Mireille Gaudin

    juin 20

    Que de très bons conseils! Et les photos!!! Un Super moment avec toi.♥️♥️♥️

    • Véronique

      juin 22

      Merci beaucoup beaucoup pour ton message, c’est bon de savoir qu’on est lue…
      Je t’embrase bien fort.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *