Categorie: Un métier, une image

Un défilé pas tout à fait comme les autres

24 février
6 Commentaires

Parfois il m’arrive et va savoir pourquoi, de me réveiller vers deux heures du matin, moment fatidique car c’est pile à cette heure-ci que je vais mettre des « plombes » à me rendormir. Alors pour tenter de retourner la situation en ma faveur, je mets à profit cet éveil nocturne forcé pour réfléchir aux sujets des mes articles. Il y a donc quelques nuits de ça, je repensais tout en comptant les moutons, au défilé des Galeries Lafayette que nous avions pensé et mis en scène avec une équipe de personnes formidables. Et je réalisais à quel point ce défilé reflétait les valeurs essentielles que je défends en exerçant mon métier de conseillère en image et que j’ai envie de partager avec vous dans cet article.


Les «Twentysomething» et le Relooking, compatible ?

19 janvier
1 Commentaire

On me demandait tout récemment si conseil en image ou le relooking pouvait se vivre à n’importe quel âge. Je ne pourrais pas répondre de 7 à 77 ans, ce serait selon moi, malhonnête et anti professionnel ! Quant à l’adolescence, je pense que c’est une période délicate et pour ma part, je préfère accompagner les ados sur des prestations de maquillage ou de colorimétrie.


La photo de mode s’envole

17 novembre
Pas de commentaire

L’autre matin alors que tout à fait par hasard je regardais Télématin (d’habitude ce n’est pas une heure où je suis devant la télé, alors vraiment sympa ce hasard parfois ), je tombe sur un reportage dédié à la photographe Dominique Issermann et oh my god ! je reste bouche bée, en admiration …

Immédiatement je suis allée farfouiller sur notre ami Google pour découvrir l’artiste et ses photos SUBLIMES qui me touchent, m’interpellent.

Je prends le temps de lire son parcours, sa vie, sa philosophie. J’aime l’univers et ce que cette femme dégage. Je note des phrases qui me parlent, elle dit notamment  de la beauté en photographie « c’est comme une colombe qui descend sur la prise de vue ».

isserman

Dominique Issermann

J’apprends aussi que la photographe expose 80 photos toutes en noir et blanc dans les terminaux de l’aéroport Charles de Gaulle sur les panneaux déroulants entre deux publicités.

Génial le concept non ?

Ces panneaux qu’on regarde à peine mais tellement nombreux qu’en fait la visibilité est immense ! 180 000 voyageurs par jour dont certains attirés un instant par les photos ressentiront une émotion. Tel est  l’objectif de la photographe qui explique : « Au travers de la photographie, je ne pense pas à montrer quelque chose mais plutôt à partager quelque chose ».

Alors si vous prenez l’avion à Roissy d’ici le 23 novembre, vous êtes des p’tits veinards ! Sinon faites comme moi découvrez l’artiste via la toile !

Et dites-moi ce que vous en pensez ?